Sous le commissariat de Sabine Sautter, cette exposition dédiée au design japonais réunira de manière inédite design vintage et contemporain.

Exposition Design Made in Japan

Made in Japan

Privilégier la qualité, tant du design que de la production, présidera à la sélection des pièces de l’exposition-événement de cette année.
Consacrée au design japonais, elle s’attachera à montrer, à travers des pièces issues de différentes époques, émanant de grands designers, mais aussi à travers des objets du quotidien, combien les qualités de conception et de réalisation peuvent donner naissance à des objets que l’on a plaisir à utiliser et à côtoyer.

Sous le commissariat de Sabine Sautter, cette exposition dédiée au design japonais s’accompagnera d’animations - une librairie, un restaurant, des conférences - qui permettront de dessiner un portrait subtil, sinon exhaustif, de la création au Japon.

Sabine Sautter, Commissaire de l'exposition Made in Japan sur The Place to Be Design X Les Puces du Design en novembre 2022

Côté design, l’exposition s’attachera à montrer les grandes caractéristiques du design japonais, ses spécificités entre design et tradition, ses principaux acteurs, célèbres ou anonymes ainsi que sa prédilection pour le travail de certains matériaux : laque, bambou, bois, papier...

L’apparition du design, principe inventé par l’occident, est rendue possible au Japon avec l’ouverture de l’archipel à l’ére Meiji (1868-1912) après des années de fermeture quasi totale.

C’est ainsi que le design japonais va se nourrir des traditions ancestrales du pays et de ses savoir-faire et, en même temps, de l’influence occidentale ; d’abord américaine au sortir de la guerre, mais très vite aussi de l’esprit scandinave où l’omniprésence de la nature et les formes épurées entreront parfaitement en résonance avec la culture nippone. Dans les années ‘60, ce sera aussi les couleurs et la liberté du design italien qui apporteront un souffle de nouveauté sur le design japonais.

Ces influences, ainsi que le savant dosage entre tradition et innovation et l’adaptation à l’étroitesse des espaces de vie japonais qui encourage miniaturisation et modularité, vont donner naissance à des conceptions de haute qualité.

Shiro Kuramata - Fauteuil How High the Moon - 1986

Du côté des designers, les influences étrangères et locales trouveront chez chaque créateur un équilibre spécifique qui donnera naissance à autant de styles différents qu’il y a de personnalités et de parcours.

L’exposition proposera de découvrir les oeuvres iconiques des designers emblématiques que sont notamment Isamu Nogushi (1904-1988), Sori Yanagi (1914 - 2011), Shiro Kuramata (1934- 1991) et Issey Miyake (né en 1938) et des jeunes générations.

Mais au-delà de ces personnalités reconnues, le design japonais se distingue aussi par une discrétion et une élégance qui relèvent de l’évidence... Comme l’illustre la déclaration de Naoto Fukasawa (né en 1956) : «J’aime quand un projet ne vend pas mon nom ou ma particularité, quand c’est juste un objet qui se trouve là... non
pas anonyme, juste naturel...»

Au Japon, le développement du design est un enjeu important largement soutenu par l’Etat. Cela passe par la création d’écoles et de centres de formations spécifiques dès la fin du 19° siècle ; mais aussi, dans les années qui suivent la seconde guerre mondiale, par une politique gouvernementale volontariste qui encourage et subventionne la venue de créateurs étrangers sur le sol japonais (Bruno Taut et Charlotte Perriand notamment) mais aussi incite ses étudiants à voyager à l’étranger.

Le pays est riche de savoir-faire et de traditions mais le mode de vie japonais où toute la vie quotidienne se fait sur le tatami n’utilise pas de sièges et très peu d’accessoires décoratifs. Tout est donc à inventer et, les contacts et les échanges avec l’occident, ont alors un rôle capital dans l’appropriation de nouvelles fonctions et de nouveaux usages.

La bouteille de Kikkoman conçue en 1961 par Kenji Ekuan se trouve, plus de soixante ans après, quasiment à l’identique dans les supermarchés et les foyers français.

Dans certains domaines, tels que les hautes technologies avec Sonny, Sharp et Canon..., ou encore l’automobile, le design japonais va dominer la scène mondiale pendant plusieurs décennies. Dans tous les cas, le Made in Japan est toujours gage de qualité.

Nendo – Vase « Sakura – Manufacture de Sèvres

Et pourtant cette pureté et cette simplicité qui caractérisent beaucoup de créations de design japonais, des produits Muji à la bouteille de Kikkoman (dessinée par Kenji Ekuan il y a plus de 60 ans), qui trouvent si bien leur place dans la vie et dans les intérieurs occidentaux sont aussi le résultat d’un travail de designer ; pas d’une star mais d’un être qui se penche sur les besoins réels et les attentes de l’utilisateur ; qui s’interroge sur les modes de production les plus pertinents.

A l’écoute de l’homme et en harmonie avec la nature, ancrées dans la tradition mais le regard tourné vers l’avenir, les créations de design japonais ont beaucoup à nous apprendre sur la valeur des choses et des objets.

Sur le salon

Cette exposition Design Made in Japan sera accompagnée d'espaces de vente, d'une librairie, d'un restaurant, de conférences dédiées à la culture nippone... afin d’exprimer toutes les richesses et subtilités de ces créations polymorphes aptes à inspirer enthousiasme et admiration.